Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 12:23

commerce bio et éthique ? Réponses mises en ligne dès leur réception

M. Serge Mézens le 3 octobre 2013

81800 Mézens

Cher Monsieur Jean-Pierre Camo

Je vous appelle cher Monsieur non pas par flagornerie mais parce que je vous dois en partie , par votre revue mensuelle Biocontact , mon orientation dans la naturopathie dont je prépare le diplôme.

Ce pourrait être même le sujet de mon courrier.

Pourtant, je dois vous écrire pour ce qui me semble une injustice faite à une personne éthique et humaniste qui diffusait votre mensuel aux clients du marché de Rabastens, XXXXXX, vendeur militant de boulangerie.

Vous lui avez refusé la distribution de Biocontact , lui qui avait distribué le numéro 1.

Je ne comprends pas votre intervention.

Votre mensuel est donné par un bar -restaurant et par d'autres personnes de magasins bio dont je dois vous parler.

En effet, je cherche du chlorure de magnésium au kilo, qui coûtent entre cinq et 6 euros, pour prendre des bains au magnésium (problèmes articulaires, musculaires, apaisement) plus économiques et dans plusieurs magasins on me le refuse en me disant que c'est impossible, alors que dans l'un j’en avais commandé deux kilos à une vendeuse qui m'a téléphoné pour me dire que c'était arrivé.

Plusieurs semaines après, je suis "passé " en caisse avec le patron de cette boutique ou plutôt ce supermarché, il m'a dit que ça n’existait pas et que c’était impossible (cf Celnat).

Sachez que les 100 g de chlorure de magnésium coûtent environ 2,20 € et que le kilo environ 5 € , et que certains patrons préfèrent vendre de petits sachets plutôt qu'un grand moins cher donc avec moins de bénéfices.

L'un d'eux m' avait proposé de commander le kilo au prix de 22 €, soit dix fois le prix du sachet de 100g !

Ma compagne dit que ce sont des gens cupides qui veulent se remplir les poches sur le dos des clients.

Par ailleurs, j'en trouve au magasin Biomonde de Lavaur dont je souligne l'éthique.

Ainsi, vous savez maintenant à qui vous avez refusé et à qui vous donnez votre mensuel à distribuer.

Je vous prie donc d'avoir une bonne réaction: de bien vouloir redonner à XXXXXXX la distribution de Biocontact.

Croyant que vous aurez cette élégance après cette lettre, je vous prie d'agréer , cher Monsieur Jean-Pierre Camo, l'expression de mes cordiales salutations.

Copie à :

CELNAT - 213, avenue Antoine Lavoisier - Z.I. ,43700 SAINT-GERMAIN LAPRADE – France

Unité Départementale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes du Tarn,Cité administrative 18 avenue du Maréchal Joffre 81012 Albi CEDEX 9

Réponse de Concurrence de la Consommation et Répression des Fraudes du Tarn: faire jouer la concurrence, on peut vendre une boite d'allumettes 1000 euros, c'est la liberté du commerce !

Partager cet article

Repost 0

commentaires